Le rôle des SIG dans la transition énergétique
18 décembre 2020

La conférence ESRI, qui a eu lieu en octobre dernier, a mis en lumière une fois de plus les Systèmes d’Informations Géographiques (SIG). Ils nous permettent de modéliser des cartes géographiques, de localiser des installations ou encore de gérer des réseaux connectés intelligents et prédictifs. Ils ne sont cependant pas une nouveauté. Déjà bien implémentés, ils ont permis de nombreuses avancées pour les gestionnaires de réseau : la réduction du temps d’intervention sur le réseau, du nombre de déplacements des techniciens, ou encore l’optimisation de la gestion du cycle de vie des équipements.

France Relance 2020 : quels horizons pour la transition écologique et énergétique en France ?
6 janvier 2021

Plongée depuis plusieurs mois dans une crise sanitaire mondiale sans précédent, la France, comme de nombreux autres pays, doit faire face à de lourdes conséquences économiques mais aussi sociales liées à la Covid-19. Sur de nombreux aspects, cette crise sanitaire a fragilisé l'ensemble des pans de l'économie et a ralenti la transition écologique et énergétique déjà amorcée. 

 

STOP au gaspillage numérique
3 juin 2020

293 milliards de mails sont envoyés chaque jour dans le monde. 80% d’entre eux ne sont jamais ouverts. Nos mails sont représentatifs de nos travers de consommation : alimentation, plastique, numérique... nous consommons sans modération. Seulement l’histoire nous fait dire qu’il est temps de tirer les leçons des conséquences de notre surconsommation. La conscience collective s’élève enfin contre le plastique, n’est-ce pas aussi le moment de s’intéresser au gaspillage numérique ?

Smart Grids : Changement d’échelle ?
30 juillet 2020

Les Smart Grids aussi appelés « réseaux intelligents », sont loin d’être une nouveauté. Les expérimentations et déploiements ne se comptent plus afin de moderniser le réseau électrique et d’accroître l’attractivité du territoire.

Les supercalculateurs : la puissance de calcul au service de l'énergie de demain ?
9 septembre 2020

L’intermittence des sources de production d’électricité renouvelable, c’est-à-dire leur fluctuation en fonction des contraintes météorologiques (ensoleillement, vents, etc.), ainsi que l’augmentation de la production dite « décentralisée » et les ambitions de sobriété énergétique complexifient la gestion de l’équilibre entre production et consommation.

S'abonner à Energie